Un 4ème Forum National les 2, 3 et 4 décembre à Tours pour interroger la place de la culture dans le « moment tiers-lieux »

Le 4ème Forum National des Lieux Intermédiaires et Indépendants (LIIs) se tiendra au 37ème Parallèle – Fabuleuse Manufacture de Spectacle Vivant – à Tours du 2 au 4 décembre 2022.

Il est co-organisé par les membres de la Coordination Nationale des Lieux Intermédiaires et Indépendants et notamment le 37è parallèle ; Aliice, réseau des lieux intermédiaires en région Centre ; Artfactories/autreparts, cheville oeuvrière de la CNLII ; les réseaux régionaux de LIIs dont Actes if, Hybrides ; les réseaux professionnels de l’UFISC, dont la FRAAP, le SYNAVI.

Quelle place pour la culture dans le moment tiers-lieux ?

Les Tiers-lieux suscitent ces dernières années un grand intérêt de la part des acteurs privés et publics. Si l’appellation Tiers-lieux est récente (2010), l’art et la culture ont joué un rôle fondateur et qui demeure essentiel au sein de ces pratiques d’occupation d’espaces. C’est ce qu’incarne la famille des « lieux intermédiaires ».

Dans le même temps, la doctrine en matière de politiques culturelles passait de l’art comme levier de transformation sociale à la culture comme outil de développement des territoires pour aboutir aux industries créatives et à l’innovation sociale.

A l’aune de ces évolutions, faut-il repenser nos lieux dans la perspective de construire une nouvelle « offre de services culturels » ? Ou faudrait-il plutôt faire de nos lieux des espaces communs d’invention de nos cultures à venir ?

Quelle est la place de l’art et de la culture dans le « moment Tiers-lieux » ? De quelle manière les Lieux Intermédiaires et Indépendants en particulier, les acteurs du tiers-secteur et des communs en général, se rapportent-ils à cette appellation « Tiers-lieux » ? Quelles expériences peuvent-ils partager, transmettre, et comment les politiques de développement « Tiers-lieux » peuvent-elles les nourrir, soutenir leur pérennisation et leur développement ? A quels défis et enjeux font-ils face aujourd’hui ?

Le sujet est d’importance, puisque, d’après le dernier rapport de France tiers-lieux, sur plus de 700 lieux répondants, 27% des tiers-lieux se définissent comme « laboratoire artistique, friche culturelle, lieux intermédiaires »

Durant trois jours, nous, lieux intermédiaires et indépendants, invitons les réseaux, fédérations régionales et nationales du tiers-secteur, des communs, des tiers-lieux, de l’art et de la culture, de l’économie sociale et solidaire, les acteurs de l’accompagnement, les partenaires publics, les collectivités, à partager leurs expériences, leurs travaux sur ces sujets et à débattre en public de la place de la culture dans le moment tiers-lieux.

Le 4è Forum National a pour objet de réunir et de partager des ressources pour la co-construction d’une politique publique des Tiers-lieux / lieux intermédiaires / espaces-projets intégrant l’art et la culture comme vecteur fondamental de développement, dans une triple perspective de transition écologique, de transformation sociale et de mutation des imaginaires.

Méthode de travail et tables régionales

Pour traiter ces questions nous dresserons différentes tables de travail régionales. Chacune sera construite et animée par des acteurs et réseaux régionaux de lieux intermédiaires, depuis les problématiques qu’ils ont pu identifier sur leurs territoires, dans l’optique de permettre le partage à l’échelle nationale des résultats des travaux menés par les uns et les autres en situation.

Aujourd’hui, la liste (non exhaustive) de ces tables de travail régionales est la suivante :

Table I – Aquitaine
Place des projets culturels dans la fabrique de coopération sur le territoire avec un focus sur le travail engagé par la Fabrique du réel avec les contributions de la Gare Mondiale (Bergerac, Dordogne), la Maison Forte (Monbalen, Lot-et-Garonne), le Cafélib (Bourrou, Dordogne) et le projet Silo (Coulounieix-Chamiers, Agglomération de Périgueux, Dordogne)

Table II – Aurha 
Mémoires, récits et transmission dans les lieux intermédiaires
Dont recherche-action Memento portés par Thomas Arnera, la friche Lamartine et Afap et travaux sur les schémas narratifs des LIIs de Philipe Henry : https://autresparts.org/archives/2088 / https://autresparts.org/sujet/notre-action/recherche-action/memento

Table III – Occitanie
Transversalité urbain/rural dans les pratiques spatiales des LIIs, dont étude sur le tiers paysage des lieux intermédiaires en Occitanie, menée par Afap et la CRLII

Table IV – Bretagne
La construction de projets culturels de territoire, dont recherche/action menée par le collectif Hybrides

Table V – région Sud
Enjeux fonciers et juridiques des LIIs, dont travaux menés par l’Assemblée des communs marseillais (dont La Déviation, les Huits Pillards, Jeanne Barret…) avec l’appui de Afap, Remix the commons, B.A.balex, la Main et le terrain marseillais de l’étude « juristes embarqués » portée par la 27è Region et France Tiers-lieux
https://agence-cohesion-territoires.gouv.fr/juristes-embarques-la-creativite-reglementaire-pour-les-tiers-lieux-createurs-de-communs-510

Table VI – IDF
Précarité et stratégies de renforcement des LIIs (modèles économiques, fonds de solidarité…)
Contribution d’Actes if (sur l’expérience du fond de solidarité) et d’Opale (recherche-action sur les LIIs à Plaine Commune). https://www.opale.asso.fr/article573.html

Table VII – Hauts de France
Quelles modalités d’évaluation de l’action des LIIs ? Peut on penser des indicateurs économiques pour les LIIs ? Table animée par Christian Mahieu, sociologue et co-fondateur du collectif Anis/Catalyst et Ahlam Benlemselmi, Collectif Le Chêne, avec la contribution de l’UFISC, en appui sur les travaux du réseau EES HDF https://chairess.org/wp-content/uploads/2018/09/8-160930022358.pdf

Table VIII – transversale
Quelles stratégies de formation pour et par les acteurs des LIIs ? Avec Actes If, l’Ufisc, Afap, La Main, Opale

Pour toute question, contact, etc., c’est ici :

forum2022@cnlii.org

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *